Serious Games, nouveaux moyens de motiver l’apprentissage

7 05 2010

Trouvé ce matin sur Twitter via Brygida Walczak, voici une petite interview de Marcel Lebrun, docteur en Sciences et professeur en technologies de l’éducation et conseiller pédagogique à l’Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias (IPM) de l’UCL (Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve, Belgique) qui nous avait fait le plaisir de sa présence lors de la première journée conférence en Belgique et qui s’exprime, ici, sur les serious games lors d’une rencontre sur le campus à Lyon.

Au lieu de “Serious Games”, Marcel Lebrun aime à employer les termes de “Fun Learning”, termes antonymiques pour désigner l’introduction au plaisir, à l’émotion et l’affectivité dans le jeu. Le fait de mettre en situation une personne par un jeu de rôle, pas nécessairement électronique et en introduisant l’erreur non pas comme une pénalité mais un moyen d’apprendre, réintroduiraient le goût de l’apprentissage.

Voir le reportage

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :