Un serious game contre les chasseurs de fourrure

22 05 2010

furhunters01 Ce jeu pourrait prétendre, à première vue, à une incitation à la violence puisque qu’il consiste à tuer des vieilles dames. Néanmoins, il s’avère judicieux puisque le joueur prend le rôle d’un animal qui doit abattre autant de dames qu’il ne faut d’animaux pour faire un manteau de fourrure et de la même manière qu’ils sont tués. Walt Disney n’a-t-il pas dénoncé également aux yeux des enfants, Cruella dans les 101 Dalmatiens…

Ainsi, dans la peau d’un vison, vous devrez tuer 60 dames en leur faisant une injection, en phoque ou en renard, 20 dames, le premier avec une batte de baseball et le second à l’aide de décharges électriques.

furhunters03 Fur Hunters est un jeu de sensibilisation contre les atrocités que subissent ces animaux qui meurent dans des conditions honteuses.

Les hommes emploient des techniques de barbarie pour éviter d’abîmer les fourrures.

Ainsi, les visons en captivité reçoivent des injections de drogue directement dans leur cœur jusqu’à ce qu’ils meurent. Autres techniques : on leur tord le cou et ce, à plusieurs reprises jusqu’à la mort ou sont enfermés dans des boîtes de 20 cm où ils peuvent à peine bouger et contenant du monoxyde de carbone jusqu’à ce qu’ils meurent d’asphyxie. Une mort lente qui peut durer jusqu’à 30 minutes. Durant leur captivité, ils subissent un stress qui les rend fous au point de se blesser eux-mêmes.

furhunters04 Les phoques sont abattus de la même manière que dans le jeu, en les battant avec des bâtons ou des grands pics à glace jusqu’à la mort. 40 % sont encore en vie alors qu’on leur a déjà ôté leur fourrure et sont abandonnés sur place en attendant la mort. 95% des bébés phoques âgés de moins de 3 mois ont été abattu durant les 5 dernières années. Ces bébés, sans défense n’avaient même pas commencé à manger des aliments solides ou même pris leur premier bain dans l’océan.

furhunters05 Les renards, quant à eux,  sont électrocuté par insertion d’une barre métallique dans leur anus qui perfore leur intestin pour recevoir la décharge. Il existe d’autres techniques tout aussi cruelles où on les suspend par le cou à un crocher ou encore pendu par les pattes et battu sur la tête avec une batte. Capturés dans des fermes, ils sont enfermés dans des cages où ces lieux sont tellement différent de leur cadre naturel, qu’ils stressent au point de refuser de manger, deviennent fous à tourner en rond ou finissent  par se mâcher la queue jusqu’à l’os.

Nombreuses propagandes de l’industrie de la fourrure certifient sur leurs étiquettes que les animaux ont été élevés en milieu fermiers et dans de bonnes conditions alors qu’il n’en est rien. Ils prétendent également que ces animaux sont utilisés comme denrées alimentaires alors qu’ils sont abandonnés à la pourriture.

furhunters02 Fur Hunters se veut d’être un “Game Over” à cette industrie pour qu’on prenne conscience de ces atroces cruautés pour une telle activité commerciale, qu’il faut arrêter l’achat de fourrure naturelle au profit des synthétiques qui sont tout aussi belles et qu’il ne faut certainement pas se laisser tromper par la propagande de l’industrie de la fourrure par leur label “Fourrure d’origine contrôlée”. Que ces fourrures proviennent d’élevage ou des chasseurs en milieu naturel, les actes et conséquences sont identiques.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :