Saute-bouton, le serious game qui combat les boutons

27 08 2010

sautebouton01 Combien d’adolescents n’ont pas ou ne sont pas touchés pas par ce boulet qu’est l’acné et qui leur gâche la vie. Il est évident que c’est très dur à vivre et que nombreux en complexent, on ne peut les blâmer.

Saute-Bouton est un petit serious game destiné à mieux connaître ce qu’est l’acné et de minimiser cette mauvaise passe de manière ironique.

sautebouton03Après avoir choisi votre avatar correspondant à votre style, que vous soyez Skateur, Tecktonik, Emos, Hip-Hop ou Rappeurs (Sur ce coup-là, je me suis renseignée 😉 ), vous devrez répondre à quelques questions pour pouvoir remplir le canon à gel de votre vaisseau qui vous servira à tuer un maximum de boutons.

Plus qu’un serious game, le site qui le contient, www.toutsurlacne.com, répond à toutes vos questions : Pour seul le visage est atteint ? Est-ce une maladie ? Est-ce qu’on peut soigner ?, etc…

Haro aux boutons !

sautebouton02

 

 

Une version Mac ou PC est également téléchargeable.





L’histoire, c’est du sérieux

4 08 2010

Jeux-historiques est un site de jeux sérieux sur l’histoire. Avec le même esprit que jeux-géographiques dont je vous avais parlé il y a quelques temps dans cet article, ce site gratuit vous fait découvrir ou redécouvrir l’histoire.

Les rois, les présidents de la République, les grandes dates et celles depuis 1945 pour la France et dans la section Monde, il y a les grandes dates depuis 1945, celles du Moyen Age et les présidents des Etats-Unis.

Le principe est simple, il faut resituer les rois proposés sur la ligne du temps en un temps limité.

jeuxhistoriques .





Percez les mystères de l’amour à l’aide de brosses à dents et du fil dentaire

10 05 2010

mrreach01 Comment promouvoir des articles dentaires de manière originale ? C’est le défi que s’était donné la société Reach en 2008 en mettant en ligne Mr Reach dans la bouche du mystère, un jeu qui permettait de gagner des voyages et en invitant le joueur à promouvoir le jeu auprès de ses contacts afin d’obtenir plus de change au gain.

Bien que le concours ait largement dépassé la date limite de participation, il est néanmoins toujours accessible à toutes personnes en quête d’aventure ou simplement pour en tirer exemple pouvant déboucher sur d’autres idées.

mrreach02

Monsieur Reach, personnage principal du jeu, est en plein tournage pour un spot publicitaire sur les côtes de la Colombie-Britannique quand, soudain, on s’aperçoit de la disparition du narrateur.

mrreach03

Votre objectif sera d’aider Monsieur Reach à résoudre la mystérieuse disparition de son ami. Cette enquête vous conduira sur les routes d’un secret remontant à plus de 300 ans et vous entraînera dans une aventure mixée de Autant en emporte le vent et des aventures d’Indiana Jones.

mrreach04

Monsieur Reach devra parcourir le monde entre Venise, Paris, les chutes Montmorency, en passant par Aruba aux Caraïbes et d’autres lieux tout aussi envoûtants les uns que les autres. Pour chaque endroit, il faudra explorer les lieux et récolter différents objets pouvant résoudre l’énigme. N’oubliez pas les outils Reach dans votre sac à dos qui vous faciliteront vos découvertes dans certaines situations.

mrreach05

Une merveilleuse aventure qui vous fera passer un excellent moment. Il fallait trouver mais aussi oser un tel concept qui puisse intégrer des produits d’hygiène dentaire sans pour cela tomber dans le ridicule. Bravo aux concepteurs !





Serious Games, nouveaux moyens de motiver l’apprentissage

7 05 2010

Trouvé ce matin sur Twitter via Brygida Walczak, voici une petite interview de Marcel Lebrun, docteur en Sciences et professeur en technologies de l’éducation et conseiller pédagogique à l’Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias (IPM) de l’UCL (Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve, Belgique) qui nous avait fait le plaisir de sa présence lors de la première journée conférence en Belgique et qui s’exprime, ici, sur les serious games lors d’une rencontre sur le campus à Lyon.

Au lieu de “Serious Games”, Marcel Lebrun aime à employer les termes de “Fun Learning”, termes antonymiques pour désigner l’introduction au plaisir, à l’émotion et l’affectivité dans le jeu. Le fait de mettre en situation une personne par un jeu de rôle, pas nécessairement électronique et en introduisant l’erreur non pas comme une pénalité mais un moyen d’apprendre, réintroduiraient le goût de l’apprentissage.

Voir le reportage





Hair Be 12, un serious game pour gérer son salon de coiffure

6 05 2010

hairbe12 Hair Be 12 est un jeu virtuel de l’Oréal où vous vous retrouvez en situation virtuel à travailler dans un salon de coiffure.

L’objectif de ce serious games est un outil pédagogique qui consiste à acquérir un comportement professionnel au sein de la clientèle.

12 langues sont disponibles dont le français.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous devez choisir le cadre de votre salon parmi 3 salons. Après quoi, vous devrez créer votre personnage en choisissant son sexe, son visage et son look.

hairbe123

Les deux premières étapes vous sont offerts “La relation client” et “Lancer un nouveau service”, après quoi vous devrez demander un identifiant et un mot de passe pour continuer le jeu.

Chaque étape comporte 12 épisodes avec différents exercices. Pour “La relation client” : savoir accueillir les premiers clients et ne pas les décevoir avec des questions à choix multiples et des parties bonus.

hairbe124

En fin de parcours un score vous est attribué et vous situe dans le classement des stars ou des juniors





Gérez le budget de l’Etat, un serious game attrayant

5 05 2010

cyberbudget01 Cyber-Budget est un serious game dont la présentation est assez sympathique. Offert par le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, il est destiné à tous les Français mais convient toutefois à la Belgique puisque les règles sont assez similaires.

Son objectif principal est de faire découvrir le fonctionnement du budget de l’Etat par simulation en prenant la place du ministre du Budget appelé à d’autres fonctions.  Dans un premier temps vous devrez d’abord élaborer le prochain budget de l’Etat avant de le faire voter par le Parlement pour, ensuite, le gérer sur une période de trois ans.

Cyber-Budget vous fera découvrir les différents aspects de la gestion du budget en différentes étapes mais il vous est loisible de démarrer où bon vous semble en cliquant sur le bouton “Accès libre” en bas de votre écran.

cyberbudget02

Le domaine budgétaire demande un minimum de connaissances et un certain nombre d’étapes à respecter : la préparation, les dettes et les dépenses, l’importance des principaux ordres, l’évaluation, les équilibres du budget, l’information aux médias, et bien d’autres choses encore.

Chaque aspect se découvre via un petit jeu qui ne manque pas d’attraits. Un jeu Quizz pour la connaissance, une montgolfière budgétaire pour piloter le budget, un jeu sous forme d’interview pour répondre aux questions de la presse, une balance pour trouver l’équilibre ou encore une machine du futur pour se faire une idée concrète des conséquences.

Au bout de cette aventure budgétaire, vous ferez le bilan de vos résultats et une surprise attend les meilleurs.

cyberbudget03





1ère conférence sur les Serious Games en Belgique : une vraie réussite !

4 05 2010
Yooppi.net

Yooppi.net

Un petit compte-rendu sommaire de la journée qui s’est déroulée ce 4 mai au complexe Imagix à Mons que je vous présentais dans un article précédent

Pas le temps de fermer sa voiture à clé que vous êtes accueilli par un Grognard sur échasses qui vous fait passer l’antre. Aussitôt passée, un second grenadier qui lui, un étage plus bas (sans échasse) s’enquière de votre nom et de votre origine pour, tout à coup, crier bien haut et fort de votre arrivée sur les lieux. Quoi de plus original qu’un accueil “pas sérieux” dans un monde de jeux sérieux… Vous l’aurez compris, une équipe de “chauffeurs de salle” sont là pour mettre l’ambiance et ce n’est que le début d’une suite empreinte d’humour et de bonne humeur.

Revenons à nos jeux sérieux… la matinée a démarré par une conférence-débat modérée par Alain Gerlache, le présentateur de l’émission Intermédia – RTBF avec différents acteurs aussi riches les uns que les autres en expériences dans le domaine, que ce soit dans la pédagogie, l’approche ou la réalisation d’un serious game.

Des questions pertinentes : Qu’est-ce qu’un serious game ? Le jeu est-il l’avenir du travail ? Comment peut-il être utile ? Comment le rendre efficace ? Quel est son avenir ? Est-ce une mode passagère ? Un alibi culturel ? Autant de questions pour une nouvelle approche du monde ludique, pédagogique, communicationnel, de sensibilisation et de marketing.

Les serious games se doivent d’être attractifs et efficaces. Ils touches tous publics, de tous âges et tous horizons. Ils n’ont pas la prétention de remplacer un enseignant ou un formateur mais d’être un outil, attrayant de surcroît. Il est une prolongation du jeu vidéo en pleine évolution, en phase de maturité mais il ne remplacera pas l’e-learning qui lui, ne remplacera pas le professeur. Cependant, comment les formateurs vont-ils changer leur apprentissage ?

Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques, j’apprends.[Benjamin Franklin]

Une citation appropriée pour le thème qui nous occupe et qui nous est rappelée lors du débat. A la différence du jeu vidéo, le serious game est une prestation de service suite à des demandes ponctuelles et précises. Le jeu est destiné à sa problématique. Il reste souvent privé puisqu’il implique uniquement l’entreprise commanditaire.

Il existe peu d’éditeurs de jeux en Belgique (2 en Wallonie), par contre, les propositions d’aide sont plus nombreuses, venant de différents organismes, notamment l’Etat. Il existe donc un potentiel certain en la matière, mais nous verrons cela plus bas suite aux différents appels à projets qui ont été soumis.

Lors de ce débat, le public a été appelé à participer à une enquête-statistiques que je vous livre ici en photos. Bien que la qualité ne soit pas au top, on peut facilement avoir un aperçu des résultats. Cliquez sur les images pour agrandir.

A la question de savoir si vous êtes un homme ou une femme, certains ne savent pas 😉

seriousgames_enquete01
Nombreuses petites et moyennes entreprises étaient présentes.

seriousgames_enquete02
Pour la plupart, un serious game est essentiellement un jeu ludique pour apprendre.

seriousgames_enquete03

et un moyen utile pour atteindre ses objectifs

seriousgames_enquete04

Il est sensé être tous publics

seriousgames_enquete05

Il semble que le public présent soit là pour l’utilisation plutôt que la réalisation

seriousgames_enquete07

Il est un moyen de rendre les cours plus attractifs

seriousgames_enquete08

Il se développera essentiellement sur les ordinateurs.

seriousgames_enquete09

La fin de matinée et le restant de la journée nous a permis d’entrer dans le vif du sujet par la découverte de serious games dont vous pouvez trouver la liste dans le programme de la journée. Je ne manquerai pas de vous présenter certains plus en détails dans de prochains articles, après les avoir testés, évidemment !

Place aux appels à projet auxquels vous aurez également plus de détails ultérieurement :

  • Appel à projet Serious Game (Ben Piquard, MIC / Fishing Cactus / Belle Productions)
  • Présentation de la formation « développement XNA » (Hervé Docq, Techno.bel)
  • Appel à manifestation d’intérêt « grappe technologiqueSerious game » (Thierry Villers, Infopole Cluster TIC / Pierre Collin, Twist)
  • Présentation des Programmes de Financements européens (Benjamin Paternostre, NCP-Wallonie-UWE)

Et enfin, le vote du public pour le prix « Now.belle » est attribué à Les Secrets d’Ombyliss que je vous présentais il y a peu

Quelques photos :

conferencesg01 conferencesg02
conferencesg03 conferencesg06
conferencesg08 conferencesg09
conferencesg12 conferencesg13
conferencesg10 conferencesg11

Sans oublier notre coachTIC et ses 2 acolytes de la société A Hermes qu’on remercie pour leur excellente prestation et ce moment d’humour

conferencesg04


conferencesg07
conferencesg05

Conclusion

Une journée enrichissante de connaissances, d’apprentissage, de découvertes et de rencontres. Le Number One d’une longue série puisqu’il a été suggéré que cet événement se renouvelle.